Archive | Musings RSS feed for this section

May the fourth be with me (continuing to be a non-smoker)

4 May

Today is the one-year anniversary of when I chose to become a non-smoker.
A colleague of mine noted the date and asked if I chose Star Wars day on purpose :D Nope, total coincidence! But it was a bit of a tour de force for me :)

Screenshot with counter set at 1 year

For a month or two, it was constantly on my mind and it was a daily challenge not to smoke. Then it waned. I thought about smoking occasionally and then I didn’t. I don’t remember the turning point but there was one after which I had become a non-smoker, not merely one resisting temptation.

The smell doesn’t bother me. Nor does it make me crave the smoking.

Plats principaux récurrents de la cuisine de Coralie

17 Apr

À la suite d’une conversation sur la variété dans les repas, à la fin du déjeuner de Pâques aujourd’hui, j’ai entrepris de dresser la liste de ce qu’on mange en plat principal habituellement chez moi.

Gros plan sur assiette en cours de dressage, avec deux autres en arrière plan. Chacune contient un socle de pain grillé, un tournedos de bœuf saignant et une tranche de foie gras.
Tournedos Rossini avant de verser la sauce crème fraîche et porto
  1. Hotdogs maison dans des baguettes viennoises
  2. Hamburgers (Charal) et frites bistrot (Casino Délice)
  3. Filets de poisson pané et purée Mousline
  4. Bacon (en tranches) frit, œufs brouillés aux toastinettes, crème liquide et maïs
  5. Quiche Lorraine maison dans pâtes feuilletée
  6. Pizza (surgelées Buitoni: fresh up, fiesta)
  7. Steak haché 5% de matière grasse (Charal) et pâtes ou haricots verts et brocolis
  8. Spaghetti ou linguine carbonara maison
  9. Spaghetti bolognaise maison
  10. Saumon fumé sur blinis et tzatziki avec du riz long grain
  11. Brochettes yakitori et riz basmati
  12. Salade verte et carottes, maïs, conté
  13. Tomates noires de crimée à la mozzarella, basilic, huile d’olive
  14. Poulet mariné 24h, cuit au bbq, et frites ou pommes noisettes
  15. Poulet à la crème avec du riz long grain
  16. Ramen au caramel aux crevettes
  17. Risotto au poulet cuit à l’ail et au vin blanc, ou/et aux légumes
  18. Fajitas au poulet (Old El Paso non pimenté)
  19. Jambon en tranches fines (froid) ou épaisses (à la poêle), avec accompagnement non spécifique
  20. Jambon en tranches farci au skyr (ou fromage blanc) au basilic ciselé
  21. Poulet au curry, beurre de cacahuète et lait de coco au riz basmati
  22. Lasagnes maison
  23. Confit de canard avec des haricots blancs à la sauce tomate
  24. Boeuf bourguignon / daube maison
  25. Tournedos Rossini maison aux pommes dauphines
  26. Poulet rôti aux pommes de terre nouvelles et au thym
  27. Pommes de terre vapeur au Mont d’or
  28. Raclette
  29. Gratin dauphinois maison
  30. Pommes de terre vapeur à tremper dans du skyr (ou fromage blanc) aromatisé aux herbes(e.g., ciboulette)
  31. Gnocchis maison (à base de purée mousline, farine et œuf) puis revenus dans du beurre
  32. Quenelles natures à la sauce béchamel maison avec du riz long grain
  33. Crêpes maison au jambon, œuf, gruyère
  34. Bruschetta sauce tomate, thon, olives noires et mozzarella
  35. Soupe veloutée courges, pommes de terre, crème fraîche (maison ou en brique)
  36. Falafels coriandre trempés dans du skyr (ou du fromage blanc) aromatisé aux herbes
  37. Croques Monsieur (maison ou pas)

Je suis surprise de l’écart entre « ressenti » et « effectif » car j’avais annoncé avoir entre 10 et 12 plats de prédilection, or il s’avère qu’on pourrait manger différemment tous les jours pendant plus d’un mois (et c’est sans compter les plats que je fais rarement, ceux qui ne me sont pas revenus en tête, et ceux que l’inspiration ou l’opportunité m’invitent à faire.)

Au prochain épisode, peut-être la liste des desserts que je fais ! 😁

Six parts individuelles dans une assiette photographiées par le dessus. Les pommes sont disposées de manière à évoquer une rose.
Roses aux pommes caramélisées sur pâte feuilletée saupoudrées de sucre glace

Flickr stats: me wins, my photos lose, meh

18 Mar
Screenshot of the Flickr app

What my top-five most viewed photos tell me is that I should have been a model in my early thirties rather than a wannabe photographer.

I have been using Flickr since 2005.

Well, I have not used it for several years now, and I think I just understood why:

The most viewed pictures are almost entirely pictures I posted where I take center stage. They are part of the story I told about me on this platform, but they are not photos I took. (Although I did a series of self portraits in a dusty mirror which are of me, by me.)

But I don’t use the platform to show myself (that’s what Instagram is about, right? And I left that one already), as much as to showcase my photography at the same time as I photo-document bits of my life.

The only photo where I am not, among the top five, is a byproduct of its title being the same as a porn site (a coincidence, which I blogged about in 2006 when I figured out why it was my most popular photo), or maybe it was a swingers club.

I think I will find out how much longer the pro membership I paid is, and find an exit strategy for all of my photos on this platform. There is appetite for how I was about 10 years ago more than there is appetite for the stuff I want to show, much to my dismay.

%d bloggers like this: