Mobilisation des troupes

7 Mar

love written on a wallIl a dit à demi triomphalement et à demi surpris «Maman se soucie de moi, finalement !» et ça m’a affectée. Et rassurée.

J’habite avec Papa. Ou plutôt, Papa habite avec moi. Quand mon fils est chez moi une semaine sur deux, c’est trois joyeuses générations qui cohabitent, avec le chat. Maman, elle, habite ailleurs. C’est compliqué. Compliqué, mais bien.

Alors quand Papa a manqué à l’appel (celui de Maman) un soir il y a quelques jours, c’était branle-bas de combat. Moi j’étais ailleurs. En fait, tout le monde était ailleurs !

Quand Maman n’arrive pas à joindre Papa, elle appelle mon frère. Lui m’écrit des SMSs. Moi j’en écris à Papa et à mon frère. J’étais prête à rameuter la voisine, mais mon frère s’apprêtait déjà à venir sur place.

Pas de panique, tout est rentré dans l’ordre dans la demi-heure : Papa a rappelé Maman une fois qu’il eu fini de causer dehors avec un voisin qui promenait Mirza.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: